Audio fuité:  » Même si on a perdu, il ne faut pas le dire… » La démocratie sénégalaise est -elle menacée?

3
432
Spread the love

Les sénégalais sont dans l’attente des résultats du scrutin législatif organisé le 31 juillet 2022. En attendant, un audio fuité d’un militant du parti au pouvoir dans un groupe whatsap choque de nombreux sénégalais. Une femme y déclare:  »  même si on a perdu, il ne faut pas le dire, on reviendra après sur les causes de notre défaite. » Elle invite donc dans ce groupe whatsap où il y a des ministres de la République, des DG à  mener une propagande rigoureuse de la victoire de son parti malgré la défaite. Pour rappel, certes le Sénégal est un pays souvent cité en exemple pour sa démocratie mais de nombreux signes depuis l’arrivée du Président Macky Sall inquiètent: l’emprisonnement de certains leaders politiques candidats qui auraient du participer aux élections, l’invalidation de certains candidats têtes de listes pour ce dernier scrutin. La sortie de la tête de liste de Benno Bokk Yaakaar Madame Aminata Touré pour annoncer la victoire de son camp à la place des organismes appropriés dans la publication des résultats d’une élection vient en effet semer la confusion. Aujourd’hui certains sénégalais sont sceptiques et soutiennent que la vérité des urnes ne seront encore une fois pas respectées. Ces élections seront de nouveaux volées par le parti au pouvoir comme les précédentes. Un sentiment partagé par de nombreux électeurs. L’interdiction répétée des manifestations par les autorités sans oublier le nombre de mort plus de 17 sénégalais dans des manifestions non autorisées sans aucune enquête assombrissent cette vitrine démocratique de l’Afrique de l’Ouest. Récemment la mort d’un homme, François ManKabou, entre les mains de la police lors d’une garde à vue  demeure aux yeux des sénégalais un fait grave dans le bilan du Président Macky Sall. Monsieur ManKabou qui serait de l’opposition était arrêté dans une histoire présumée de complot de terrorisme. Des accusations grotesques pour l’opinion publique. Cependant le bilan du président Macky Sall, sur le plan économique notamment avec la réalisation des infrastructures est positif même si là aussi certains citoyens déplorent les contrats sur les ressources naturelles qu’ils considèrent biaisés et au détriment des sénégalais. Pour certains sénégalais, son bilan économique est mitigé:  la hausse vertigineuse des prix des denrées alimentaires et surtout l’absence de sanctions des crimes économiques des membres du régime sont la cause de la défaite dans les villes. Les Sénégalais sont confrontés au quotidien à la détérioration de leur condition de vie… Des constats balayés d’un revers de mains par le pouvoir et ses militants. Mais la vérité sortant des urnes devrait jouer à l’arbitre si elle est respectée.

Ibra khady Ndiaye IKNEWS Paris

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here