3ème mandat de Macky Sall: coup de tonnerre!

0
559
Spread the love
C’est une information surprenante…
L’actuel chef d’Etat sénégalais; Macky sall pourrait faire un 3ème mandat.
Ceci serait en effet légitime. Pour cause,  on apprend avec stupėfaction ce 1er avril, que la prestation de serment lors du 1er mandat a été faite par « le jumeau caché »  de l’enfant de Fatick.
Ce jour là,  « le vrai Macky Sall aurait abusé d’un plat de couscous le matin et n’était pas en mesure de faire un déplacement pour sa prestation de serment. »
Pour rappel lors de sa campagne,  il avait promis au peuple sénégalais une gestion vertueuse, le renvoi de la prestation de serment aurait un coût inestimable pour le budget de l’Etat.
C’est dans ce contexte que « Farba Ngom, une des rares personnes du régime qui était au courant du secret bien gardé de la famille avait soumis l’idée d’envoyer « le jumeau » faire la prestation de serment à la place du vrai Macky Sall. »
C’est donc un soulagement d’une part pour les militants du régime qui n’ont plus besoin de trouver des excuses bidons et farfelues pour valider la candidature pour un nouveau mandat de Macky Sall et d’autres part une grande désillusion pour les fervents opposants au 3ème mandat.
Mais comme à quelques choses malheur est bon, l’avantage de ce coup de tonnerre, ce dénouement inattendu est que le pays de la Téranga devrait au moins retrouver dès ce 1er avril sa quiétude légendaire et sa place de vitrine de la démocratie en Afrique de l’ouest que lui jalousent bon nombres de pays du reste du continent et au delà.
Le leader du pastef ainsi que les autres ex-condamnés( Khalifa Abacar Sall, Karim Wade) pourraient même a t-on appris dans les couloirs du palais se présenter à la prochaine présidentielle.
L’euphorie de la révélation de ce secret bien gardé qui validerait une nouvelle candidature de Macky sall est passée par là.
Et qui l’aurait cru, le dénouement de la tension politique au Sénégal viendrait d’un malentendu, d’un simple plat de couscous mal digéré….
Comme quoi le miracle se produit toujours lorsqu’on l’attend le moins.
En tout cas, les autres cousins à plaisanterie, préfèrent eux rester au balcon et laisser les sérères et les peulhs gérer leurs affaires de couscous révélées de surcroît en plein mois de ramadan.
Chez iknews, on préfère défendre toujours l’article 27 de la Constitution qui stipule que :  » Nul ne peut faire plus de deux mandats consécutifs » et compte sur l’esprit républicain du vrai Macky Sall pour respecter ses engagements pour un Sénégal paisible et prospère.
Et sur le plan politique à quelques mois de la présidentielle de février 2024, les citoyens sont soulagés de pouvoir enfin voir la fin de cette longue récréation. Désormais, les candidats vont devoir entrer dans le vif du sujet et parler de leur programme pour l’avenir des sénégalais.
Ibra Khady NDIAYE, Iknews Paris

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here