GEPI: Une grille pour rationaliser notre vote et passer au peigne fin les candidats. Présentation en Wolof ( Vidéo)

5
1289
Spread the love

Faites le portrait idéal d’un chef d’Etat à partir des principes fondamentaux d’une République, des attentes aux aspirations de bien être en prenant en compte les solutions à toutes les problématiques de notre époque et traduire sous forme de grille ces nombreuses attentes.

Objectif : évaluer et noter ceux qui aspirent diriger demain notre Pays. C’est le grand défi de GEPI.

Pourquoi rationaliser notre vote à travers une grille ?

Qu’attendons nous d’un Président de la République ? 

Quel genre d’homme ou de femme doit-il/elle être ? 

Quels sont les positionnements qu’ il/elle doit avoir vis à vis de toutes les institutions?

Partant des nombreuses attentes, mais également des enjeux nationaux et internationaux, de nombreux paramètres, nous avons mis en place une grille d’évaluation du Président idéal (GEPI). Cette grille permet à chaque citoyen qui le souhaite d’évaluer et de noter le ou les candidats de son choix qu’il pense objectivement être le commandant en chef idéal qui respectera une fois à la tête du Sénégal les principes fondamentaux de la démocratie, et qui ne ménagera aucun effort pour bâtir une Nation.

GEPI est un dispositif de notation et d’évaluation par les électeurs des candidats pour une élection présidentielle qui prend en compte le parcours du candidat, ses valeurs, ses principes,  le respect des instituions, des principes démocratiques, les solutions proposées aux problématiques liées à l’insécurité, l’immigration, la lutte contre le chômage, les défis de développement, les causes liées à la lutte contre la pollution, la protections de l’environnement. Sous forme de tableau traditionnel (version papier) ou numérique, le dispositif  est constitué de trois grandes parties avec les critères  au nombre de soixante ( 60) pour évaluer et une partie à droites qui permet d’attribuer des notes pour chaque critère. L’ensemble des critères est noté sur soixante points (60). Le parcours du candidat, son programme, ses valeurs, sa vision, son audace sont autant d’indices qui doivent nous permettre nous citoyens et électeurs de se projeter et de faire un choix qui nous permettra demain d’élire et de confier notre destin à un homme juste, compétant et bâtisseur. Certes, l’homme est imprévisible, la même personne candidate peut être différente une fois toutes les cartes en main, mais cette grille permet de cerner le candidat sur la base de plusieurs critères essentiels. Élire un président de la République requière de la rigueur. Nos vies et celles de nos enfants en dépendent. Il décide à notre place, engage un pays dans des plans et des crédits pour plusieurs générations.Si la démocratie est le pouvoir du peuple et pour le peuple, force est de constater qu’une fois au palais, le citoyen lambda n’a plus le choix pour changer la donne.
Manifester dans la rue est parfois un risque pour sa vie, si ce n’est pour recevoir des balles réelles, on lui interdit même ce droit constitutionnel de descendre dans la rue pour s’exprimer librement dans certains pays y compris au Sénégal.
Pour dire, bien choisir son Président de la République est d’une importance capitale.  Le choix doit se faire avec rigueur. Les sentiments d’appartenance ethniques, confrériques, doivent être bannis. Seulement les compétences, la droiture, l’esprit républicain au sens noble du terme doivent motiver l’électeur.

Composition de la grille d’Evaluation dite GEPI

La grille est composée de 4 parties principales notamment trois parties pour les critères dont l’électeur doit attribuer des notes au candidat de son choix. Et une partie pour les notes.

Selon une réalisation préférée, la grille est constituée de plusieurs grandes parties avec plusieurs critères. Sur la partie gauche, de haut en bas nous avons trois grandes parties ou rubriques nommées les critères. Sur la droite de la grille il y a une partie pour attribuer les notes pour chaque grande rubrique. La première partie pour déterminer les valeurs personnelles du candidat est composée de quinze éléments. Cette Première partie est notée sur Quinze points par l’électeur (note /15). Au-dessous de cette première, il y a une rubrique nommée Contrat social et institutionnel avec vingt-cinq critères (note / 25) Et en troisième et dernière rubrique il y a une partie intitulée Programme du candidat, basée sur vingt critères (note/20). L’ensemble des critères est noté sur 60.

Une grille universelle qui s’adapte selon le contexte 

Selon les enjeux et le contexte, le nombre de critères et de points peuvent évoluer. En guise d’exemple, la crise sanitaire COVID 19 et d’autres crises mondiales imprévisibles peuvent chambouler une campagne présidentielle et jouer un rôle important dans le choix des électeurs lors d’un scrutin présidentiel. Cette grille universelle peut être actualisée mais garde le même esprit et les mêmes objectifs c’est à dire rationnaliser et faciliter le choix de l’électeur lors d’un vote.  De même dans un contexte sécurité (terrorisme par exemple), la population attend des réponses de la part du commandant en chef, il est donc crucial de prendre en compte ces réalités selon le contexte de chaque pays.

Le monde est composé de plusieurs bloques politiques. Chaque continent a ses propres institutions. En Afrique chaque sous région a ses propres institutions notamment l’Union Afrique, la CEDEAO ( La communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), la CEMAC…. En Europe, l’Union Européenne et l’OTAN jouent des rôles très importants. Les États-Unis, la Russie, l’Amérique latine ont aussi leurs propres instituions et organismes. La grille se veut universelle, les critères de souveraineté nationale dépendent donc du contexte géographique dans lequel la grille est utilisée. Elle peut donc être actualisée et prendre en compte chaque organisation régionale ou continentale en fonctions des attentes  et des besoins de souveraineté nationale vis à vis de ses nombreuses institutions et de leurs influences dans les politiques intérieures de chaque pays.

Sur le cas du Sénégal, à l’heure actuelle, plus de 190 candidats se sont déclarés. Certes le parrainage devrait permettre de réduire ce nombre et de donner plus de visibilités aux électeurs. GEPI a pour objectif principal, de passer au peigne fin chaque candidat par rapport aux attentes de la population et surtout de permettre au final d’élire l’Homme idéal pour la fonction de Président de la République. Un homme multidimensionnel, rassembleur, humaniste, visionnaire et surtout qui mérite  par son parcours de prendre le destin du peuple sénégalais.

Par Ibra Khady NDIAYE Journaliste Iknews Paris

Raymond SEMEDO, Auteur, Chercheur en Sciences Sociales

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici