Les fleurs du mal ou l’initiative de Marlène, résidente d’un immeuble parisien face aux incivilités de certain(e)s voisin(e)s

0
712
Spread the love

Marlène habite une résidence de la ville de Paris située dans le 15ème arrondissement, un lieu calme. Cerise sur la gâteau, les habitants ont la possibilité d’avoir des parcelles pour jardiner. Cet espace commun offre un cadre de vie apprécié par les résidents. Mais voilà, depuis plusieurs années, la désinvolture de certain (e)s résident(e)s risque de transformer ce cadre de vie en une déchèterie : bouteilles de vin vides, sacs plastiques, fromages, bouts de viandes…depuis un immeuble oû une ou plusieurs personnes balancent tout depuis leurs fenêtres. Les habitants ont même porté plainte lors de diverses coupures dans le jardin. Même l’école située à proximité n’est pas épargnée par les détritus, des saletés et des bouts de verres ont en effet déjà atterri dans la cour. Les parents d’élèves avaient fait une pétition et porter plainte contre X sans résultats. La Directrice et la gardienne s’étaient jointes à eux. Marlène et quelques résidents ont alerté plusieurs fois le Maire face au danger et les autorités mais rien à faire, le calvaire se poursuit. Personne ne réagit, les multiples mails, plaintes ou pétitions des habitants restent vaines face à des autorités qui n’osent prendre le problème à bras le corps. Pour sensibiliser les personnes, Marlène a initié un parcours afin de permettre d’éradiquer ce fléau. Quand personne ne réagit et met en danger les habitants, ce sont les habitants eux mêmes qui tentent de sauver cet espace et de préserver leur santé.

Ibra Khady Ndiaye

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here