Abus de confiance, Plagiat, Conflit d’intérêt : Notre réponse et nos éclaircissements sur le Plagiat de GEPI par terangavote.sn

0
686
Spread the love

Abus de confiance, plagiat, conflit d’intérêt : notre réponse et nos éclaircissements sur le plagiat de GEPI par terangavote.sn. Nous avions sollicité il y a quelques temps le directeur d’une société que nous ne citerons pas pour préserver sa structure (malgré tout ) pour la réalisation d’une application afin de démocratiser et de vulgariser la méthode GEPI. L’ objectif de notre travail était de permettre aux sénégalais de voter en appliquant plusieurs critères essentiels pour mieux cerner chaque candidat à la présidentielle et voter rationnellement. Auparavant, nous avions fait des interviews y compris sur la Voix de DJIBOUTI et publié plusieurs articles sur les objectifs de GEPI, des publications que nous avions envoyées via WhatsApp à ce professionnel en toute confiance. Il s’en suit de nombreux échanges vocaux et écrits via toujours WhatsApp pour toujours réaliser un outil numérique afin de permettre aux sénégalais de voter pour leur candidat avec des critères mûrement établis. Seulement, le 27 décembre notre interlocuteur nous a envoyé une invitation via Facebook pour liker un site internet au nom de Térangavote.sn. À notre grande surprise, la personne s’est appropriée tout notre travail et a déjà organisé en ligne un vote avec les candidats non officiels de la présidentielle. Sur le site, il a fait du copier coller même des noms des rubriques de GEPI. Il a également accordé de nombreuses interviews à la presse Sénégalaise. Dans ces interviews, il se présente comme le génie, l’entrepreneur qui révolutionne le vote au Sénégal…. Nous apportons donc à travers cette vidéo notre réponse à ce plagiat, cet abus de confiance qui est aussi un vrai hold-up. Parallèlement, nous étudions toutes les voies possibles pour apporter des réponses à la hauteur des faits que nous dénonçons avec la dernière énergie. Ce travail « extraordinaire » avait – il dit lui même est le fruit de plusieurs mois de sacrifices et de réflexions. Pour rappel, nous avions échangé avant toute publication avec l’INPI pour éviter ce genre de situation et avions suivi à la lettre leur consiel pour protéger notre dur labeur même si celui en qui nous avions confiance pour réaliser un travail prétend qu’on ne peut pas protéger une idée….. Ibra Khady Ndiaye

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here